08
avril
Par

Depuis 5 ans, ingénieur travaux chez Bouygues Bâtiment Nord Est à Strasbourg. Actuellement responsable des Corps d’Etat Secondaires  (Corps d’Etat Techniques et Corps d’Etat Architecturaux) de la construction de 160 logements pour l’opération 3 Black Swans à Strasbourg.

Le choix de l’INSA de Strasbourg et la spécialité Génie Civil

Après le lycée, je n’avais pas une idée claire sur mon futur métier. J’ai intégré une CPGE (MPSI au lycée Kléber de Strasbourg) afin de me laisser ouvert le plus de voies possibles. Au cours de cette première année post bac, suite à un travail sur le tunnel sous la Manche, je me suis plus particulièrement intéressé au génie civil. De plus, depuis le lycée, j’avais intégré une filière sport/étude, le centre d’entrainement de l’équipe de France junior de tir à la carabine au pôle France du CREPS de Strasbourg. La densité de travail en première année de CPGE ne m’a pas permis de continuer mes activités sportives.

Voulant renouer avec les entrainements et les compétitions, j’ai pris contact avec le réseau INSA (et plus particulièrement l’INSA de Strasbourg) qui est une référence en matière d’accompagnement des sportifs dans les différents cycles d’élève ingénieur.

Après une validation de mon dossier scolaire et sportif, j’ai intégré l’INSA de Strasbourg entre les deux années de prépa intégrée avec le statut de « SHN » ( Sportif de Haut Niveau).

Les différents modules de découverte qui sont dispensés au cours du cycle préparatoire m’ont conforté dans mon choix, la spécialité Génie Civil.

 

Intérêt du statut de Sportif de Haut Niveau par rapport au métier d’ingénieur

L’INSA, grâce au statut SHN, m’a permis de concilier mon sport, sa quinzaine d’heures d’entrainement par semaine et mes études d’élève ingénieur. Mon emploi du temps a été significativement aménagé : diminution des heures de langue vivante au profit d’heures avec un professeur particulier, autorisation d’absence au cours pendant les heures d’entrainement avec un suivi personnel réalisé par le professeur des heures manquées, aménagement de la session d’examen si pendant une compétition, etc.

Cette double casquette sportif/étudiant m’a permis de développer mes capacités d’organisation et d’efficacité dans le travail qui sont un atout dans la vie professionnelle.

 

voie d’intégration dans l’entreprise

Grâce aux différentes connections qu’il existe entre l’INSA et les entreprises, un professeur nous a fait passer des offres de projets de fin d’études (PFE) de l’entreprise Bouygues Bâtiment Nord Est. Après un entretien, j’ai effectué mon projet de fin d’études au sein des équipes du Bâtiment Alsace dirigé par un ancien élève de l’ENSAIS (ex INSA de Strasbourg). Ce stage a ensuite débouché sur une embauche.

 

LE projet du moment

Je travaille actuellement sur le chantier  3 Black Swans sur la presqu’ile Malraux à Strasbourg pour le compte du promoteur immobilier ICADE et sous la responsabilité du cabinet d’architecte parisien, Architecture Anne Demians.

Ce projet a pour objectif la construction dans un premier temps de deux bâtiments composés de 3 ilots chacun : un R+16, un R+4 et un R+8. 160 logements, un hôtel 4* de 120 chambres, une résidence étudiante de 192 logements et une dizaine de cellules commerciales verront ainsi le jour.

La construction d’un 3ème cygne est également prévue pour 2017.

Voir la webcam du projet

 

Mes activités et responsabilités

L’entreprise Bouygues Bâtiment Nord Est permet à ses ingénieurs travaux de diversifier leurs compétences. Ainsi avoir pris en charge une réhabilitation en site occupé à la sortie de l’école, puis avoir gérer la construction d’une usine de médicament et avoir pris la responsabilité des travaux du Gros-Oeuvre des ouvrages neufs au sein de l’équipe du Palais de la Musique et des Congrès (PMC) de Strasbourg, je suis actuellement en charge des Corps d’Etat Secondaire (CES) sur la partie logement du chantier Black Swans.

Mes principales missions sont sur la partie logements :

  • La consultation des entreprises sous-traitantes.
  • La mise au point technique.
  • Le suivi de l’avancement des études EXE.
  • La relation avec l’architecte et les bureaux d’étude technique.
  • L’animation de l’équipe de suivi des corps d’état.
  • La gestion financière des CES.

Les principales compétences nécessaires sont :

  • La rigueur pour les gestions administrative et financière du chantier.
  • La pugnacité pour le suivi des entreprises sous-traitantes.
  • L’écoute mais aussi la fermeté pour une bonne relation client.
  • Et bien sur les compétences techniques qui, même si l’aspect managérial devient prépondérant au fur et à mesure de l’expérience, sont nécessaires à tout ingénieur.

 

Retour sur Ma formation à l’INSA de Strasbourg

La formation à l’INSA de Strasbourg, en plus de l’acquisition de compétences techniques indispensables, permet de nous former en tant qu’ingénieur, c’est-à-dire en tant que personne à l’écoute des autres, personne ayant les capacités de s’adapter à tous types de situations et personnes se remettant continuellement en question.

Le principal « choc » en entrant dans la vie active, c’est de se rendre compte que l’on ne sait pas tout lorsqu’on sort de l’école. L’INSA de Strasbourg n’était qu’une étape dans notre parcours de formation d’ingénieur. L’école permet de se forger un socle technique solide mais qui devra être étoffé une fois en position d’ingénieur.

Matthieu NICOLINI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *