16
mai
Par

Le choix de l’INSA et de la spécialité Génie civil

L’INSA de Strasbourg est une école permettant de suivre un cursus d’ingénieur avec un parcours étalé sur cinq années et offrant une un large choix de spécialités. En plus de cela, le vaste réseau tissé par Arts et Industries offre dès l’entrée à l’école des possibilités pour de futurs stages et emplois.

Ayant eu l’opportunité de passer par la classe préparatoire intégrée, j’ai pu laisser mûrir mon choix de spécialité deux années durant et ce sont les perspectives du bâtiment et des ouvrages d’art qui ont eu ma préférence.

 

Mon intégration dans l’entreprise

J’ai réalisé mon stage technicien de 4ème année chez DYWIDAG-Systems International (DSI), un des leaders mondiaux des systèmes de précontrainte, au niveau du site de Langenfeld (Allemagne), où j’étais chargé d’assister un conducteur de travaux du service Belgique-Luxembourg. Ce stage s’étant très bien déroulé, j’ai eu l’opportunité d’y effectuer mon Projet de Fin d’Etudes dont le sujet portait sur les barres de précontraintes et plus précisément sur les pertes survenant lors du relâchement du vérin.

Après l’obtention de mon diplôme d’ingénieur, j’ai démarré comme ingénieur travaux chez DSI en juillet 2016.

 

Mes activités au sein de l’entreprise

Bien qu’étant en poste sur le principal site de l’entreprise basé en Allemagne, je suis chargé de suivre des projets en Belgique et au Luxembourg.

Mes activités au sein du service sont variées et me permettent de traiter de plusieurs aspects du métier d’ingénieur :

  • Responsabilité des travaux sur chantier, leur bon déroulement et la communication avec le client.
  • Suivi des commandes de matériel et organisation du personnel sur chantier.
  • Prise de contact avec le client lors d’appels d’offres et conseil technique sur les systèmes de précontrainte les plus adaptés à son besoin.
  • Etablissement d’offres de prix pour certains projets.
  • Rencontre avec les clients pour finaliser la vente de nos produits.

Nous menons en permanence plusieurs projets en parallèle, ce qui rend selon moi mon poste très attractif car extrêmement diversifié, mais demande de la rigueur et de l’organisation dans le travail.  

 

Mon projet actuel

Je suis actuellement en charge sur un projet de construction de pont ferroviaire à Malines (Belgique).

La structure métallique constitutive de l’ouvrage nécessite d’être ancrée à ses quatre différentes fondations avec des forces considérables pour limiter au mieux l’influence des efforts dynamiques générés par le passage des TGV.

Pour remplir ces exigences, il a été décidé d’employer des barres de précontraintes filetées et laminées à chaud.  

Chacune des quatre fondations est composée respectivement de 32 barres de diamètre 47 mm et 32 barres de diamètre 75 mm. Ces dernières sont mises en tension à un effort de l’ordre de 3300 kN. Pour donner un ordre de grandeur, cela équivaut au poids d’un Airbus A380.

Après la phase de mise en tension, les gaines sont injectées au coulis de ciment.

Les fondations de l’ouvrage ont été conçues de telle manière que les barres de précontraintes soient inclinées et qui plus est, avec des angles différents. Le respect de ces angles lors de l’installation des barres est un aspect primordial et constitue une des principales difficultés du projet.  

Une des particularités concerne également les plaques d’ancrages qui sont constituées en béton à hautes performances, et qui ont pour avantage d’être bien plus légères que des plaques classiques en acier.  

L’activité exercée par DSI sur ce projet concerne la livraison, l’installation, la mise en tension et l’injection du système de précontrainte.

 

L’entrée dans la vie active

Mes premières semaines dans la vie active ont été facilités par le fait que j’arrivais dans un environnement qui ne m’était pas inconnu.

Par contre j’ai été chargé d’établir des offres de prix, alors que cela n’est pas enseigné durant le cursus. Il a donc fallu apprendre rapidement tout en s’assurant de la cohérence des offres.

L’apport du cursus d’ingénieur de l’INSA de Strasbourg reste selon moi indéniable, puisque cela m’a permis d’y acquérir des connaissances techniques générales et plus particulièrement sur les systèmes de précontrainte et les matériaux de génie civil, qui me servent beaucoup dans mon travail au quotidien.

Etant donné que je vis et que je travaille en Allemagne, l’enseignement de l’allemand à l’INSA de Strasbourg m’a été d’une grande aide. En plus de cela, DSI est une entreprise présente à l’échelle mondiale et la pratique de l’anglais est requise pour la rédaction de certains documents ou lors de réunions ou séminaires entre les différentes agences du groupe. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *